11-INT-MacFB

Camping de la rivière Matane

 Photo site marais Anne Asselin

Description du site

Le camping de la rivière Matane, situé en périphérie de la ville, est un site populaire auprès des ornithologues de la région. Le camping est traversé par environ 3 kilomètres de sentiers, le plus intéressant pour les ornithologues étant celui qui fait le tour de la section nord d’un marais à castors : c’est là où la diversité est la plus grande.

Terrain public

Le site est administré par la Corporation de gestion récréotouristique de Matane, un organisme à but non lucratif responsable de gérer des installations à vocation récréative dans la ville de Matane. On peut y accéder sans avoir à y camper.

Espèces d’intérêt 

Pic à dos rayé JUde TremblayÉpervier brun Gilles SanterreMarouette de Caroline Jude Tremblay
Sarcelle à ailes bleues JA BanvilleMartin pêcheur JA BanvilleParuline des ruisseaux JA Banville

Une grande diversité d’oiseaux peut être observée à ce site. On y retrouve de nombreux nicheurs, notamment plusieurs espèces de canards qui y élèvent une famille. Canard branchu, Canard colvert, Sarcelle d’hiver, Sarcelle à ailes bleues, Fuligule à collier ainsi que Harle couronné et Grand Harle fréquentent régulièrement le marais ou la rivière. La Bernache du Canada y niche fréquemment.  

Pratiquement toutes les espèces de pics y ont déjà été observées, le Grand Pic étant régulier et le Pic à dos rayé, plus rare, parfois observé au printemps. Certaines années, un couple de Grand-duc d’Amérique y est entendu, surtout durant les nuits estivales. Le Martin-pêcheur d’Amérique est un nicheur annuel.  

L’espèce vedette du camping de la rivière Matane est probablement la Marouette de Caroline, qui, chaque année, se fait entendre et voir, même s’il s’agit d’un oiseau très discret. Elle niche dans le marais, où, avec un peu de chance, des oisillons peuvent poindre sans avertir hors des quenouilles en août. Notons également la présence occasionnelle du Butor d’Amérique et plus rarement celle de la Foulque d’Amérique. Sans oublier le très surprenant passage du Pygargue empereur début août 2021 ! 

Pour connaître la liste complète des espèces observées, consultez eBird : Camping de la rivière Matane.

Habitats

Les habitats sont plutôt variés; par endroits, on retrouve de fortes densités de conifères alors que dans d’autres secteurs, surtout près de la rivière, ce sont plutôt les feuillus qui sont présents. Le secteur le plus à l’ouest est une forêt mixte. Au cœur du camping se trouve un marais alors que la rivière Matane borde le site. 

Quand s'y rendre

Le mois de mai est une excellente période pour espérer rencontrer de nombreuses espèces, mais le nombre d’oiseaux bat son plein dans les deux dernières semaines du mois. Le début de la deuxième moitié de mai, les feuilles ne sont généralement pas complètement sorties, ce qui favorise l’observation visuelle des oiseaux. À la toute fin du mois, la diversité y est encore plus importante, mais les observateurs doivent davantage porter attention aux nombreux chants, puisqu’une fois le feuillage présent, les oiseaux sont plus faciles à entendre qu’à voir.   

La seconde moitié du mois d’août ainsi que le début du mois de septembre sont également d’excellents moments de l’année pour y faire de l’observation, alors que nombreux sont les groupes familiaux de différentes espèces. Il est alors possible de voir quantité de jeunes quémander de la nourriture à leurs parents. Cette période marquant la fin de la saison estivale est également propice à l’observation de petits passereaux qui entament leur migration, notons, entre autres, une grande diversité de parulines. 

Pour connaître les abondances saisonnières, consultez eBird : Abondances saisonnières Camping de la rivière Matane.

Équipement recommandé

Une paire de jumelles est suffisante pour l’observation des oiseaux au camping de la rivière Matane.

Comment s'y rendre

Localisation

Le camping de la rivière Matane est situé à environ 2 kilomètres du centre-ville de Matane, en amont de la rivière.

Stationnement et accès

Il est possible d’accéder aux sentiers du camping de la rivière Matane de 2 façons : 

  • Par la Passerelle René-Lavoie : prendre la route 195 à partir du centre-ville de Matane sur environ 2 km. Un stationnement est situé à l’est de la passerelle, en bordure de la route 195. À partir de cet endroit, il suffit de traverser la passerelle et de se diriger vers l’ouest pour rejoindre le camping. 
  • Par le chemin de la Balade : le chemin de la Balade est une petite route non-asphaltée qui longe la rivière et qui est accessible par l’avenue Henri-Dunant. Il est possible d’y laisser sa voiture. De ce point, un chemin de gravier (piste cyclable, entre autres), longeant la rivière vers le sud, permet d’atteindre la partie nord du camping.

Carte de localisation

Carte Port Gros Cacouna  

Auteur : Jules-Alex Banville

Crédits photo :

Photo du site : Anne Asselin

Photos d’oiseaux : Pic à dos rayé – Jude Tremblay; Épervier brun – Gilles Santerre ; Marouette de Caroline – Jude Tremblay ; Sarcelle à ailes bleues, Martin-pêcheur d’Amérique et Paruline des ruisseaux – Jules-Alex Banville.