2-INT-Harfang

Parc national du Bic (zone générale) – Rimouski (secteur du Bic)

Parc national du Bic

Description du site

Terrain public avec droit d’accès quotidien ou annuel. Les postes de perception sont aux entrées du parc, en quittant la route 132.

Espèces d’intérêt 

Garrrot Islande MBGrand Héron PSPGriveadosolive GP
Gélinotte JRMésanTeteBrune JRPiegriechegrise GP

En plus de la spectaculaire migration printanière des oiseaux de proie diurnes, il y a une grande variété d’oiseaux représentatifs de la zone côtière du Bas-Saint-Laurent. Parmi celles-ci, la Bernache du Canada et l’Oie des neiges durant leurs migrations, l’Eider à duvet qui niche par milliers juste au large du cap à l’Orignal, le Canard noir, le Garrot d’Islande (d’octobre à mai), le Cormoran à aigrettes, le Grand Héron, le Guillemot à miroir, la Pie-grièche boréale (surtout dans le secteur de la Ferme Rioux d’octobre à avril), la Mésange à tête brune, la Sitelle à poitrine rousse et le Bec-croisé bifascié, dont l’abondance est cyclique. La Gélinotte huppée est vue en toute saison le long des chemins de terre ou des sentiers.

Pour connaître la liste complète des espèces observées, consultez eBird : PN du Bic - zone générale

Habitats

Dominé par des forêts mixtes de sapins, pins, peupliers faux-trembles, bouleaux, érables, thuyas et mélèzes, ce petit parc national recèle aussi des champs cultivés, des friches arbustives d’aulnes, d’arbustes fruitiers (sorbiers, cerisiers sauvages et amélanchiers) ainsi que de petits marais salants. Des estrans rocheux ou vaseux sont tour à tour présents entre les anses et les crêtes de ce parc au caractère maritime et au relief spectaculaire. Il est pourvu d’un beau réseau de sentiers et de pistes cyclables qui se transforment en pistes de ski en hiver.

Quand s'y rendre

Le parc est intéressant en toute saison. Au printemps pour observer la spectaculaire migration des oiseaux de proie diurnes, c’est au Belvédère Raoul-Roy qu’il faut se rendre (détails de ce site d’intérêt). Au printemps et en automne, pour observer canards et oies, il faut se rendre dans la section est du parc, soit à l’embouchure de la rivière du Sud-Ouest ou de la rivière du Bic (détails de ce site d’intérêt). Pour voir les oiseaux marins et de rivages (ces derniers en automne), le sentier Le Chemin-du-Nord, allant de la Ferme Rioux vers le cap à l’Orignal est recommandé. Les passereaux forestiers sont présents un peu partout dans le parc, entre autres, le long du sentier Le Pic-Champlain. Un autre site à visiter, surtout en automne, est la section la plus à l’ouest du camping Rivière-du-Sud-Ouest, à cause de la grande abondance d’arbustes fruitiers et parce qu’il y fait habituellement plus chaud.

En hiver, seule l’entrée Rivière-du-Sud-Ouest permet d’aller en voiture jusqu’au secteur Tombolo. Durant cette période, les anses sont couvertes de glace, mais c’est aussi le temps pour les observateurs chanceux de dénicher une Nyctale de Tengmalm en bordure d’un sentier!

Pour connaître les abondances saisonnières, consultez eBird : Abondances saisonnières PN du Bic - zone générale

Équipement recommandé

  • Jumelle

  • Téléscope pour les espèces aquatiques

  • Appareil photo

Comment s'y rendre

Localisation

À partir de route 132 entre Rimouski et Saint-Fabien, il y a plusieurs entrées.

Stationnement

Il y a de nombreux stationnements, de l’entrée du parc jusqu’au secteur de la Ferme Rioux , le secteur le plus populaire.

Accès

N’oubliez pas de payer votre droit d’accès au poste de perception et de vous procurer la brochure du parc national du Bic. On peut y dormir dans plusieurs types d’hébergement.

Carte de localisation

PN bic map

 

Pour plus d’information : Parc national du Bic

 

Auteur de la fiche: Gilbert Bouchard

Crédits photo
Photo du site: Gilbert Bouchard
Photos d’oiseaux: Garrot d’Islande, Marco Beaulieu; Grand Héron, Patrice Saint-Pierre; Grive à dos olive, Gérard Proulx; Gélinotte huppée, Jean Roy; Mésange à tête brune, Jean Roy; Pie-grièche boréale, Gérard Proulx.