2-INT-Harfang

Parc côtier Kiskotuk, Secteur des Roitelets – L'Isle-Verte

 Photo site Roitelets Goulet

Description du site

Situé dans le périmètre du parc côtier Kiskotuk, les aménagements fauniques du secteur des Roitelets d’une superficie de 52 ha ont été réalisés dans les années quatre-vingt par le Service canadien de la faune et Canards Illimités. Ainsi, une digue a été construite afin de créer un étang au profit de la sauvagine. Le site est agrémenté d’un sentier de niveau facile qui fait le tour de l’étang sur un parcours de 1,4 km. Le secteur des Roitelets englobe la rivière des Vases à l’ouest et les marais intertidaux au nord, ainsi que la colline au sud de l’étang.

 

Terrain public

Le secteur des Roitelets fait partie de la réserve nationale de faune de la Baie-de-L’Isle-Verte, gérée par le Service canadien de la faune et propriété fédérale sous la responsabilité d’Environnement et Changement climatique Canada.

Espèces d’intérêt 

Aigrette bleue JCPelletier Sarcelle dhiver FGoulet Butor dAmérique FGoulet Bruant de Nelson FGoulet Busard des marais FGoulet Goglu des prés FGoulet

Ce grand marais aménagé est propice à l’observation de plusieurs espèces d’oiseaux de milieux humides comme le Foulque d’Amérique, le Râle de Virginie, la Marouette de Caroline, la Gallinule d’Amérique, le Grèbe à bec bigarré et le Butor d’Amérique qui y ont été observés au fil des années. On peut aussi y voir plusieurs canards barboteurs comme les canards colvert, noir, branchu, chipeau et la Sarcelle d’hiver, mais aussi des plongeurs dont tous les fuligules, y compris le Fuligule à tête rouge qui est plus rare. 

Plusieurs passereaux sont présents près de l’étang comme les parulines masquée, jaune, flamboyante et à croupion jaune ainsi que le Bruant des marais, le Moucherolle tchébec, les grives fauve, à dos olive et solitaire, le Tyran tritri et le Viréo de Philadelphie.

Les Roitelets à couronne rubis et à couronne dorée, le Junco ardoisé, la Gélinotte huppé et les parulines tigrée et à tête cendrée fréquentent la colline située au sud de l’étang. Dans les champs à l’ouest de l’étang il n’est pas rare d’apercevoir le Goglu des prés, alors que le Bruant de Nelson est présent dans les marais intertidaux situé au nord. 

Lors de la migration printanière il est toujours intéressant de faire l’observation de plusieurs centaines de Bernaches du Canada et d’Oies des neiges ainsi que de nombreux Canards noirs le long du littoral, une espèce qui niche en nombre dans ce secteur. En août et septembre, on s’attarde sur la rivière des Vases et à son embouchure pour profiter de la diversité des limicoles qui migrent vers le sud ; Bécassins roux, Barges hudsoniennes, Bécasseaux à poitrine cendrée et Coulis corlieu sont du nombre. 

De tous les oiseaux de proie observés, nul doute que le Busard des marais est le plus souvent vu à cet endroit, mais d’autres espèces comme l’Épervier brun, la Buse pattue, la Buse à queue rousse, le Faucon émerillon et le Faucon pèlerin ont été rapportées. En tout plus d'une quinzaine d’espèces d’oiseaux de proie nocturnes et diurnes y  ont été recensées. 

Enfin, plusieurs espèces occasionnelles ont été observées au fil des années notamment le Grèbe esclavon, le Cygne trompette, le Phalarope de Wilson, l’Aigrette bleue, l’Avocette d’Amérique, le Bécassin à long bec, l’Érismature rousse et le Tyran huppé.  À ce jour, 191 espèces d’oiseaux ont été répertoriées. 

Pour connaître la liste complète des espèces observées, consultez eBird : Parc Côtier Kiskotuk- Secteur des Roitelets.

Habitats Secteur Roitelets FGoulet

Habitats

L’étang est constitué d’eau douce puisqu’il n’entre pas en contact avec l’estuaire du Saint-Laurent. À l’ouest, entre le stationnement et l’étang, le paysage est constitué de champs en friches et cultivés. Au nord, s’étendent de vastes marais intertidaux qui se prolongent jusqu’au fleuve. Au sud de l’étang se situe une colline principalement couverte d’arbres feuillus à sa base et de conifères sur les hauteurs. Quelques escaliers et un belvédère y ont été aménagés pour en faciliter l’ascension et apprécier l’étendue et la beauté des aménagements réalisés.

 

Quand s'y rendre

Le site est accessible du printemps jusqu’à l’automne. Cependant, le chemin qui mène au marais n’est pas ouvert durant la période hivernale.

Pour connaître les abondances saisonnières, consultez eBird : abondances saisonnières Parc côtier Kiskotuk—secteur des Roitelets.

Équipement recommandé

Jumelles et télescope sont recommandés pour faciliter l’identification des oiseaux. Le site est également propice à la photo. 

 

Comment s'y rendre

Localisation 

Le secteur des Roitelets qui se trouve dans la municipalité de L’Isle-Verte, se situe entre Cacouna et L’Isle-Verte, à environ 12,2 km à l’est de Cacouna et 5,2 km à l’ouest de L’Isle-Verte. 

Stationnement

Le site possède un stationnement public gratuit.  

Accès

Depuis la route 132, tournez sur le chemin de la Rivière-des-Vases en direction nord, juste avant le petit pont tournez à droite, le stationnement se trouve à 2,2 km de la route 132. À l’est du stationnement sur une distance de trois-cent mètres un chemin donne accès à l’étang.

Carte de localisation

Carte Secteur Roitelets Goulet  

Auteur de la fiche : Frédéric Goulet

Crédits photo

Photos du site : Frédéric Goulet

Photos d’oiseaux : Aigrette bleue - Jean-Claude Pelletier; Sarcelle d’hiver, Butor d’Amérique, Bruant de Nelson, Busard des marais, Goglu des prés - Frédéric Goulet